Nadine Mekougoum, librairies M’wina, Harambee Africa

C’est le dimanche 18 décembre que le rideau est tombé sur la première édition du salon du livre africain pour enfants de Yaoundé au musée national. Pendant trois jours, les parents, enfants et éducateurs ont pris part à diverses activités ludiques et éducatives organisées par les organisations Onoan, les libraries M’wina et Harambee  Africa.

La première  édition du salon du livre africain pour enfants de Yaoundé avait pour thème “ Mon identité”. Différents acteurs de la littérature jeunesse ont débattu sur différentes thématiques autour d’une table ronde.

Des sujets tels que “ La diffusion et la distribution du livre jeunesse en Afrique à l’ère du numérique”, “les contes et la construction de l’identité de l’enfant africain” ont fait l’objet des débats par les invités et partenaires du dit salon.

Pour les organisateurs du SALAFEY, il s’agissait d’éveiller les enfants à la lecture, à la découverte culturelle et à la confiance en soi en mettant à leur disposition des livres et jouets qui abordent leurs réalités.

Stand de Naviprojects LLC, Yaoundé, Cameroun

Des livres d’auteurs africains, des jouets et autres articles éducatifs  ont ainsi  été exposés dans différents stands. Les deux livres pour enfants de Naviprojects LLC, “A la rencontre de l’okapi” et “A la rencontre du bonobo” ont également été exposés. 

Outre l’exposition vente des livres d’auteurs africains, les enfants ont également pu recevoir des dédicaces du parrain du salon, Dzotap Alain Serge, célèbre auteur jeunesse. 

Le conteur tonton Azazou a également dédicacé son premier livre, “Azazou raconte”.

Alain Serge Dzotap, parrain du salafey

On note également que les élèves du CM2 de l’école bilingue St Mary ont également fait une excursion au musée national. Ces élèves ont eu l’occasion de poser toute sorte de questions aux différents acteurs littéraires présents à ce salon.

Pour certains parents venus assister à  ce salon, de telles initiatives sont à encourager afin de permettre aux enfants africains de construire leur propre identité”

Le dernier jour du salon a aussi été marqué par la remise des prix notamment à Reading Classrooms qui a reçu le prix spécial SALAFEY pour la promotion de la lecture sur le territoire national, l’association Thanks edition, pour sa part, a reçu le prix spécial SALAFEY: Edition jeunesse en langues africaines. 

Remise des différents prix

Il y a également eu le premier prix SALAFEY de la lecture à voix haute, le premier prix sultan Njoya de l’écriture et le premier prix Ibrahim Njoya du dessin.

Le rendez-vous est donc pris pour 2023 avec le theme: ‘ J’écris mon histoire” .

Vous pouvez revivre cet événement en images en cliquant ici.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

en_USEnglish